MYOUNG HO LEE PRÉSENTE UN PROJET PHOTOGRAPHIQUE FÉÉRIQUE

Myoung Ho Lee jette un regard poétique sur les paysages de la Corée du Sud, son pays natal. Il propose des photos uniques d’arbres isolés et placés sur des canevas blancs qui ne sont pas sans rappeler des affiches érigées en pleine nature! Cette technique permet de jouer avec les perspectives et de mettre l’accent sur l’arrière-plan, qui prend soudainement toute la place dans la photo.

Le processus demande un nombre imposant de structures, mais comme le photographe âgé de 37 ans a confié au New York Times, il retouche quelque peu les photos pour faire disparaître le superflu :

“If the mechanics of the artwork were visible, it would be easier for people to recognize the scale and the method,” he said. “But I want to hide them, to infuse a magical and vague aspect to my work, so that viewers may question and try to find answers themselves.”

Source > http://www.nytimes.com/interactive/2013/05/12/t-magazine/12document.html?_r=1&

Voici quelques-unes de ces plus belles photos.

MHLee1

MHLee5

MHLee4

MHLee3

MHLee2

 

MHLee6

Pour consulter le travail de Myoung Ho Lee, visitez le site de la galerie Yossi Milo -> http://www.yossimilo.com/artists/myou_ho_lee/

Ce magnifique travail de mise en valeur de la nature me rappelle le projet « Nothingness » dont nous avons parlé il y a quelques mois sur le blogue. Pour lire sur cette campagne d’affichage inusitée, cliquez ici.

Laisser un Commentaire